Une oasis coopérative dans un monde néolibéral : le village utopique de Marinaleda

Des maisons autoconstruites à 15 euros par mois, un salaire unique pour tous les membres de la coopérative, des assemblées générales pour décider de la politique communale : Marinaleda, petit village andalou de 2 770 habitants, tente depuis 35 ans de maintenir un système politique, social et économique qui place l’intérêt de ses citoyens au cœur des décisions. La nouvelle génération saura-t-elle poursuivre l’utopie mise en œuvre par les anciens ?

Source : Une oasis coopérative dans un monde néolibéral : le village utopique de Marinaleda en Espagne – Basta !