Tizi n’Oucheg, un village marocain rendu autonome par ses habitants

Rachid est un homme heureux. Pour ce natif de Tizi n’Oucheg, village berbère du Haut Atlas, perché à 1600 mètres d’altitude au fond d’une vallée étroite, le pari est en passe d’être gagné. Un pari, ou plutôt un défi qu’il s’était lancé il y a vingt ans, lorsqu’il décida de revenir chez lui avec sa jeune femme.

Comment fonder un foyer et élever des enfants dans un village peu à peu abandonné de ses habitants, sans électricité, ni eau courante, sans école ni source de revenus stables ? Rapidement la réponse s’impose, évidente : l’amélioration des conditions de vie passe par le développement de l’autonomie du village […]

Source : Tizi n’Oucheg, un village marocain rendu autonome par ses habitants