L’homme qui arrêta le désert

A ses débuts en 1974, on le disait fou. Paysan burkinabé, Yacouba Sawadogo s’assignait alors pour mission de reverdir sa région en réintroduisant le Zaï, une méthode de culture traditionnelle oubliée. Objectif : restaurer l’agriculture sur une terre aride en proie à la désertification. 40 ans plus tard, la technique a fait flores et a été répliquée dans 8 pays du Sahel. Plus de 3 millions d’hectares de terres burkinabées stériles ont été réhabilités.