Dans un « quartier sensible » de Valence, le jardin partagé cultive bien plus que la terre

Dans le quartier « sensible » de Fontbarlettes, à Valence, quatre jardins partagés servent de potager et d’espaces de liberté. Entre les barres d’immeubles et les façades tristes, entraide et convivialité font pousser l’espoir.Valence (Drôme), reportage« Fontbarlettes ! C’est un quartier où il ne fait bon ne pas vivre. » « Le fils d’une amie est mort à cause d’une balle perdue. » « Ils auraient besoin de plus de police. » Ce samedi, sur le marché de Valence, les badauds sont peu nombreux à me parler de manière (…)

Source : Dans un « quartier sensible » de Valence, le jardin partagé cultive bien plus que la terre